le clown et la ballerine

Le clown et la ballerine , de Lenia Major, illustré par Marie-Pierre Emorine, éditions Mic_Mac

Une ballerine rejoint le cirque, et le clown en tombe immédiatement amoureux. Mais il est difficile d'attirer l'attention d'un être si délicat quand on ne sait que faire rire la compagnie.

Le clown sut qu'il était amoureux à jamais
lorsque le cirque accueillit la ballerine.
Elle était si belle, si gracieuse, si fine.
Elle ne riait jamais,
ce n'est pas le rôle d'une ballerine !
Les amis du clown lui répétaient :
une ballerine rêve de douceur, d'harmonie.
Elle ne peut aimer qu'un prince,
un artiste, un romantique.
Que comptes-tu faire,
toi, le comique ?

Mademoiselle 6 ans étant passionnée par la danse classique, pour ses 6 ans tout juste passés, elle a reçu beaucoup de cadeaux en rapport avec sa passion, dont ce bel album.
Une ballerine, Marie-Pierre Emorine aux illustrations, que demander de plus ?
Le clown est amoureux de la ballerine, alors il tente d'attirer son attention. Malheureusement, même avec les plus grands efforts, il n'y arrive pas. Découragé, sur le point d'abandonner, il finit par la faire rire sans même le vouloir. Et une belle histoire semble débuter.
Une ballerine, un clown, nous ne sommes pas face à un duo amoureux classique. Pourtant, si la ballerine semble évoluer dans un tout autre univers, elle sera conquise quand le clown parviendra à la faire rire. 
Les mots de Lenia Major sont doux, fluides, agréables à déclamer, et les illustrations les accompagnent à merveille. Avec la palette rouge si propre à Marie-Pierre Emorine, on s'imagine tout à fait dans ce cirque, spectacteur de l'histoire naissante entre ces deux amoureux.
Mademoiselle 6 ans marque évidemment sa préférence à ... la délicate ballerine.

Venez rejoindre notre page Facebook !!