vague

La vague, de Suzy Lee, Kaléidoscope

Les albums sans texte sont un genre que j'affectionne particulièrement, l'illustration est généralement si puissante que l'absence de texte ne se ressent pas. Enfin, si, mais pas comme un manque, au contraire.
La vague fait partie de ces très beaux albums qui se racontent avec les yeux.
Une petite fille s'amuse sur la plage, intriguée par le jeu de la mer qui s'avance et recule. Et c'est avec la vague qu'elle prend plaisir à jouer, s'avancer à tâtons d'abord, puis en courant, se jeter dedans ensuite, puis se faire engloutir. Cette grande vague lui apporte même de nouveaux jeux en déposant à ses pieds une multitude de coquillages.
Le temps dans l'histoire est marqué par l'arrivée de la petite fille sur la plage avec sa maman, puis à la fin de l'album, leur départ. Autres personnages de l'album, que les petits ne manquent pas de repérer, les mouettes, présentes tout le long près de la petite fille, jouant elles aussi avec le mouvement de la vague.
Seulement du bleu, du blanc, et le noir des contours, et nous avons presque l'impression d'y être ! Les illustrations sont très travaillées, et selon plusieurs méthodes : fusain, peinture acrylique et manipulation numérique.
Et sinon, qu'en pensent les enfants ? Beau succès ici, ça leur rappelle les vacances !

L'éditeur nous ayant laissé l'adresse de Suzy Lee, ce serait quand même dommage de ne pas aller voir le reste de son travail ! L'animation de départ donne déjà envie d'y entrer !

Vous n'avez pas encore rejoint notre page Facebook ? C'est par ici.