DSC07283

Vacances, soleil, enfants, je n'ai pas été très assidue sur le blog ces deux derniers mois. Enfin, la reprise approche !
En attendant, je vous propose quelques couvertures d'albums à paraître prochainement et que j'ai hâte de découvrir.

au revoir bonjour

Au revoir ! Bonjour !, de Catherine Leblanc, illustré par Laurent Richard, aux éditions L'élan vert
A paraître le 13 septembre.
Pourquoi il m'attire ? Parce qu'il a l'air dans le même esprit que Calinou Câlinette que j'avais beaucoup apprécié.

9782844552365-toutmaman

Tout ce qu'une maman ne dira jamais, de Noé Carlain, illustré par Ronan Badel, aux éditions L'élan vert
A paraître le 13 septembre.
Pourquoi il m'attire ? Pour le titre.

COUV_petit_lapin_cherche_un_amiPetit Lapin cherche un ami, de Céline Claire, illustré par Aurore Damant, aux éditions Chocolat ! jeunesse
A paraître le 6 septembre 2012.
Pourquoi il m'attire ? Pour sa couverture, pour le trait de l'illustratrice que je ne connais pas mais qui donne envie de vite découvrir l'album, pour le résumé de l'éditeur :

"Petit Lapin n’a pas d’ami. Résolu à s’en trouver un, il part chercher dans la sombre forêt. « Attention au loup ! » lui souffle sa maman… Alors quand Petit Lapin croise le chemin d’un ogre effrayant, il lui demande naïvement s’il est le loup ; « Non, répond l’autre… – Alors je t’invite à mon pique-nique, c’est à trois heures dans la clairière ! » Candide …ou juste un peu niais, le petit lapin va ainsi inviter la moitié des méchants de la forêt, tous évidemment disposés à en faire leur quatre-heures… L’esthétique rétro d’Aurore Damant met le mignon petit lapin dans les pattes de méchants façon Tex Avery, à l’irrésistible sourire carnassier… Un univers fifties acidulé, qui donne un ton savoureux et drôle à cette dangereuse petite balade en forêt !"


l'enfant porcelaine

L'enfant porcelaine , de Jeanne Taboni-Misérazzi, illustré par Emmanuelle Colin, aux éditions Bilboquet
A paraître le 11 octobre 2012.
Pourquoi il m'attire ? Pour sa couverture sublime, pour l'auteur et l'illustratrice rencontrées au Bois bleu , pour son thème :
"L'enfant porcelaine était très fragile, il le savait depuis qu'il était né. Un jour, il fit un faux-pas et se cassa une jambe. Toutefois, cela n'entama pas son envie de s'en aller sur les chemins. Il y rencontra l'enfant pain d'épices, l'enfant fil de fer et tant d'autres qui découvrent que leurs fragilités sont autant de forces si l'on sait les observer. Ce qui les fait tous avancer. Un très beau message de dépassement de soi dans le style toujours très doux et élégant de Jeanne Taboni."
et donc défintivement pour le merveilleux trait d'Emmanuelle Colin (n'hésitez pas à aller régaler vos yeux sur son blog, la fiancée au beurre salé !)

 

Bonne rentrée à tous !