au-bois-bleu

Au bois bleu, de Jeanne Tabboni-Misérazzi, illustré par Emmanuelle Colin, Biblboquet

Violette part se promener dans le bois bleu avec sa voisine Célestine, petite dame aux cheveux gris.Elle y fait notamment la rencontre de Barbe bleue, de la Belle au bois dormant ou encore de Blanche-Neige. Cette promenade aura une saveur particulière pour la petite fille comme pour la vieille dame.

Célestine était une petite dame aux cheveux gris et au regard doux.
J'habitais en face de chez elle depuis très peu de temps, quand elle me demanda
si je voulais bien visiter le Bois Bleu. Tout de suite, je lui répondis :
"Bien sûr, si ma maman est d'accord !"
Aujourd'hui, je suis là devant chez elle et je l'attends.
Elle arrive le dos un peu courbé. Elle s'approche de moi et me sourit.
Je lui tends la main et nous partons toutes les deux vers le Bois Bleu qui est juste au bout de notre rue.
Je sais qu'il est un peu mystérieux. Célestine se penche vers moi et me dit :
"Il ne faut pas t'étonner de tous les personnages que nous allons rencontrer !
- Est-ce que ce sont les personnages des contes de fées ?
- Peut-être! Peut-être ! " murmure Célestine en souriant.

Célestine offre une très belle balade à Violette dans le Bois Bleu, cet endroit mystérieux où vivent les personnages de contes de fées, où tout est bleu, où la vieillesse semble s'évaporer au profit de la joie et de l'amitié.
Une balade signe d'un passage de l'ancienne génération à la nouvelle génération : Célestine était déjà venue dans le Bois Bleu, et là, elle y accompagne Violette. Première fois pour Violette, dernière fois pour Célestine.
Violette devra gérer le chagrin de la perte de Célestine après cette promenade. Mais à l'image des fleurs ramassées à l'orée du bois, pleines de la magie du Bois Bleu, l'esprit de Célestine ne flétrira jamais. Et en attendant, cette balade est merveilleuse puisqu'elles rencontrent un gentil Barbe-Bleue, coiffeur du Bois Bleu (et sa boutique est simplement délicieuse), la Belle au bois dormant qui se réveille juste pour leur visite, les trois ours, maintenant tous aussi grands les uns que les autres, Blanche-Neige à laquelle elles vont éviter de croquer dans la pomme, et le petit Poucet qui va leur permettre de retrouver leur chemin.
Le texte de Jeanne Taboni Misérazzi est très agréable à lire, et son histoire, très belle. 
Les illustrations d'Emmanuelle Colin sont un pur délice, de vraies gourmandises dans leur délicate palette de bleus. Ce sont d'ailleurs les illustrations seules qui m'ont poussée à découvrir ce livre, quand Yana d'A l'ombre du saule a présenté quelques jolies couvertures.

Merci Bilboquet pour ce superbe objet !