jour de lessive

Jour de lessive, Frédéric Stehr, Ecole des loisirs
Abonnement Minimax

C'est mercredi, Helena joue au bord de la rivière avec sa poupée, quand elle rencontre une petite souris. Puis des castors, un raton laveur, et une grenouille, tous venus faire leur lessive. Après tout, les habits d'Helena auraient bien besoin d'être lavés eux aussi, alors les habitués de la lessive vont initier à Helena à leur rendez vous du mercredi.

C'est mercredi, et il fait beau. Helena joue avec sa poupée au bord de la rivière.
Une petite souris arrive et s'installe non loin d'elle. Elle semble très occupée.
"Bonjour", dit Helena. La souris ne répond pas. "Bonjour", répète Helena.
"Oh, bonjour", dit la souris. "Je ne t'avais pas vue. J'attends les autres,
ils ne devraient pas tarder. Tu es nouvelle ? Tu es en avance..."

Voici un joli rendez-vous que celui du mercredi au bord d'une petite rivière. Plusieurs petits étendoirs à linge, du savon, des planches à lessiver, eh oui ! Le mercredi, c'est jour de lessive !Pour la souris, pour le raton laveur, pour la grenouille, pour les castors, et maintenant aussi pour Helena.
Helena était simplement venue jouer au bord de la rivière, profitant d'une belle journée ensoleillée. Mais elle y a rencontré tout un petit monde venu se retrouver, comme à leur habitude, pour frotter leurs affaires jusqu'à ce qu'elles sentent bon. Et pendant que les vêtements sèchent au soleil, c'est l'heure du grand bain pour tout le monde (la couverture est l'illustration du moment où les animaux et la petite fille se frottent les uns les autres avant de plonger dans l'eau pour se rincer). Dorénavant, rendez-vous sera pris aussi pour Helena tous les mercredis !
J'aime cette facilité de communication entre les animaux et les humains dans les livres pour enfants. Surtout ce premier moment où la petite fille dit bonjour à la souris et qu'elle ne répond pas tout de suite, alors elle répète, car c'est tout à fait normal de dire bonjour à une petite souris et d'attendre une réponse. Ce sont les animaux qui vont aider Helena ici, en lui prêtant ce qu'il faut pour faire sa lessive, puis ils se frottent tous ensemble le dos (très fraternelle cette image où ils se frottent le dos les uns derrière les autres).
La première double page après la couverture, avant le début de l'histoire donc, me plaît beaucoup. Le coup de crayon de Frédéric Stehr y est très simple. Il réprésente simplement la petite rivière entourée par la nature, mais avec, au bord du ruisseau, les petits étendoirs vides de chaque personnage, et un peu plus au loin , le toit de la maison d'Helena, et tout autour, les buissons, les arbres, les rochers. En ce qui concerne le reste de l'illustration, j'aime particulièrement la façon dont il dessine les animaux. La mise en couleur n'est accentuée que sur les personnages et la rivière, le reste du paysage est laissé blanc. Les buissons, l'herbe sont délicatement esquissés.

Voilà un album qui donne envie de retourner faire sa lessive sous le soleil, au calme d'une petite rivière.